En général, dés le matin , ça commence mal …. Tu te lèves ( en retard ) et eux , ils sont au taquet.

Ils courent partout, jouent avec leurs petits déjeuners,La plus petite embête le plus grand, le plus grand râle, pousse la petite, la petite pleure, se vange, et vient hurler dans les jupes de sa mère ( et pas de bol sa mère c’est toi ! ) .

Tu tentes de les préparer. Lavage de dents pour les enfants, habillage. Avec le temps, tu es devenue une pro de l’habillage de Gnomes en plein vol.

Tu pars te doucher. A peine 1 pied mis sous la douche que ça (re)hurle dans le salon Tu prends ta douche en 2 sec Top chrono. Ne pense même pas à te laver les cheveux hein ! le temps de les laver, les rincer , les sècher, tu prends ( au moins )  15 min dans la vue et ton salon ressemblera à La Louisiane après le passage de l’ouragan Katrina .

Après, un habillage éclair, un passage serein au salon pour calmer la fratrie ( Bor*** De mer** !!! Vous allez vous calmer maintenant !! ) . Sous les menaces de la plus petite ( hurlements qui sont à 2 doigts de te pêter les tympans ) Tu la prends dans tes bras ( comme d’hab en fait ) . Tu tentes difficilement de te maquiller, avec le Gnôme sur tes hanches. Oublies l’eye-liner, le mascara suffira. Et penses aussi à l’anti-cernes hein, tu en as besoin.

Ton café est froid depuis longtemps et toi, en retard ( comme d’habitude ) . Re-chopage des gnômes pour leurs mettre leurs manteaux . Là où ça se complique, c’est quand tu dois leurs mettre bonnets et écharpes.

On arrive à la voiture, Et là, c’est la crise , Pour une raison que tu ignores, la plus petite refuse d’aller dans son siège auto. La couleur ne lui plait plus, peut-être. Elle se tortille dans tous les sens . Après une immobilisation en règle, tu arrives à l’attacher. Elle hurlera durant tout le trajet .

Tu déposes le plus grand à l’école. L’instit te regarde avec un air qui en dit long. Oui tu sais il est 8H50.

Retour à la maison avec la benjamine. Tu vas essayer de faire un peu de ménage . Tu y arriveras à moitié, un petit Koala dans les bras mais tout sourire, vu qu’elle a sa maman pour elle toute seule.

une Séance de Calins, un lave-vaisselle de remplit, un repas pour bébé qui cuit, un salon de rangé, et il est déja presque l’heure d’aller chercher le grand à l’école.

Au retour, les Gnômes ont faim, ce qui les rend ( très ) tendus. Repas servit en un éclair. La petite qui exige de manger seule et qui s’en met plein les cheveux . Le plus grand qui ne veut pas manger . T’avais pas faim toi y a 10 min ??

Il te semble avoir oublié quelque chose. AH oui, de manger !  La petite à la sieste, tu te fais une tartine de restes du plus grand ( on va pas gâcher, au prix de la nourriture ! ) C’est à cet instant que ton grand râle à mort ( en hurlant bien sûr ) car tu manges SON assiette !!! Bref, scandale à la casa.

Si t’as du bol, ses hurlements ne reveilleront pas sa petite soeur….. Dans le cas contraire, t’es dans la merde.

Le plus grand se revèle assez sage hors de portée de la Gnômette et tu peux souffler un peu . Tu flânes un peu sur Facebook, histoire de te changer les idées ( sur la page de chronique d’une maman débordée Of course ! )

La petite à fini sa sieste ( toujours trop courte ) et te partage son reveil en hurlant à la mort ( mais pourquoi??? ) Tu cours la chercher. Elle sourit. Petit rayon de soleil dans ta journée de mer(d)e. Il sera de courte durée car à la vue de l’un, l’autre gnôme se transforme en Gremlins.

Tu joues avec eux , leurs lit des histoires, monte des tours, te roule par terre s’il le faut. Tant qu’ils ne hurlent pas, ça te convient. un goûter avalé ( et une banane dans les cheveux ) plus tard , tu commences tout doucement la préparation du repas, Car tu aimerais essayer de la jouer mère de famille et épouse parfaite devant ton mari, en l’accueillant le plat à la main ( cuit bien sûr ! ) à la Brie Van de Kamp.

Brie Van De Kamp[1]

Mais ça c’est sans compter sur la guerre sans merci que mène ta projéniture dans un seul but : attirer ton attention . Bref, après avoir épluché 4 Pommes de terres en 25 min, T’as bien envie de tester le râgout de sales gosses ce soir !

Papa est rentré et rien n’est prêt, ton salon ressemble à La Normandie après le débarquement. Bon, ce soir ce sera Jambon-coquillettes.

Le bain des Gnômes, c’est papa qui s’en occupe. Tu ranges la table ( à moitié ) .

Une fois leurs bibis enfournés ( je passe les ” c’est trop froid, trop chaud, je veux du cacao, j’en veux pas, j’en veux plus , bref , les gosses quoi ) ,Il est 20H et Tu es pressée de les mettre au lit ( ohhhh la mauvaise mère ! ) . Et dans comme ( presque ) tous les soirs, il y a en a toujours bien un qui n’est pas d’accord avec ça , pleurant ou trouvant toutes les excuses possibles pour éviter le lit : j’ai mal au ventre, j’ai mal à la tête, j’ai faim, j’ai soif, je dois faire pipi , et j’en passe !

1h heure plus tard, ils sont ENFIN au lit . Après cette journée épuisante, tu jures à ton mari que PLUS JAMAIS tu ne lui parleras d’un 3eme enfant.

2h plus tard, juste avant de t’effondrer dans ton lit, tu passes ( comme toujours ) faire un tour dans leurs chambres , pour t’assurer qu’ils n’ont pas trop froid-trop chaud- assez couvert- pas trop couvert- qu’ils respirent bien ….. Et là, tu croises leurs petites bouilles d’anges endormi….. Et tu oublies ( presque ) que toute la journée ils t’ont fait la misère …..

” Chéri,, on ferait bien un pti 3eme??? “

Tatiana