macaron ma vie

Nos enfants , on a beau les aimer plus que tout, parfois on paye le prix pour les avoir eu : qu’ils nous mettent la misère ou la honte, parfois, la maternité ça se paie très cher . J’ai compilé pour vous quelques situations cocasses où clairement, tu payes ta maternité :

  • Après une dure journée de labeur maternel ( couche, repas, crises, lessives, ménage, re-crise, toussa ) tes monstres sont ENFIN au lit. il est 21h. Et là, tu remarques que tu n’es que cheveux ébouriffés, panade sur le t-shirt et odeur de vomi. Tu te dis qu’une petite douche relaxante ne serait pas du luxe. Et comme ils sont au lit, tu souffles un peu et compte bien prendre ton temps . Tu laisses couler quelques temps l’eau chaude sur ton visage fatigué. tu te dis que tu en profiterais bien pour te savonner les cheveux avec ce nouveau shampoing qui-sent-la-rose-qui-adoucit-lisse-fait-briller-toussa-en-même temps .  C’est pile le moment que choisissent tes monstres pour hurler de concert. Oublies ton shampoing, t’es bonne pour monter, même pas essuyée, et calmer tes affreux. Paye ta maternité ! 
  • après être descendue dormir en bas à cause de chéri qui ronflait, réveillée par le ( pu****) de chat qui veut sortir, ton chéri qui descend, aussi léger qu’une éléphante enceinte, boire un coup, tu arrives enfin à t’endormir . C’est alors ton fils décide de jouer les insomniaques à 3h et 5h du mat pour se réveiller définitivement à 6h10. Paye ta maternité !
  • C’est les vacances, et après t’être coltiné tes merveilles  3 semaines durant, à essayer de mettre en place une éducation plus sereine,en essayant de crier le moins possibles, sans fessées, toussa, Tu déposes tes enfants chez leur mamy une petite journée, juste histoire de pouvoir travailler un peu sans les avoir accroché à tes baskets h24. Cool, ce matin ils ont l’air de bonne humeur. Tu les déposes le cœur léger,  en assurant à mamy que ” ça ira, ils sont calme aujourd’hui” . Après une bonne journée où tu enchaînes tâches ménagères et télé-travail, tu vas chercher tes enfants. C’est alors qu’à peine arrivé chez mamy, tu te manges son regard  noir  qui en dit long, doublé d’une petite phrase assassine du genre : “ tu parles qu’ils sont calmes . Nan mais c’est n’importe quoi tes gosses ! vraiment, tu ne les cadre pas assez. Il est temps de serrer la vise moi j’te l’dis , sinon à 12 ans ils te mangent sur la tête !Tiens, paye ta maternité !  
  • Tu pars faire les courses. Te jurant de laisser les monstres au papa pour que tu puisses faire, pour une fois, les courses sans courir partout dans le magasin. ton fils te supplies alors de le prendre avec toi : ” prommmmiiiiis je serai gentillllllllllllllllllllll. Allez maman te jure je serai sazzzzzzzzzze ” . Bonne pâte, tu acceptes, lui faisant promettre d’être gentil ( bien entendu il te promet, cette fuine ).  A peine arrivé au magasin, ton chérubin se transforme illico en monstre, courant par ci, hurlant par là, et te mettant la gène devant tout le monde . Bref, tu reviens des courses excédée, et avec la moitié des courses oubliés . Paye ta maternité !
  • Ce soir tu te fais une petite sortie entres copines ! ça fait tellement longtemps que tu en es toute guillerette rien qu’à l’idée !!!! Un pti resto, puis un ciné, un verre ou une soirée, tout est prétexte à se retrouver entres filles, et surtout, sans enfants ! C’est sans compter sur ton chéri qui te bombarde de sms toute la soirée : ” dis, je dois lui donner quoi à manger? ” , ” il est où son pygama? “, à quelle heure je le mets au lit? ” , ” c’est combien de gouttes encore son truc homéopathique pour les dents ? ” , ” Je crois qu’il ne va pas bien, il a éternué 3 fois ” . Bref, tu passes ta soirée à envoyer des textos et finis par rentré plus tôt car ton bébé n’est toujours pas au lit à 22h et hurle à la mort. Encore une fois, Paye ta maternité !

Heureusement on les aime, on les adore nos bébés, et on ne peut pas se passer d’eux  et heureusement parce que clairement, la vie n’est plus la même depuis eux !

Et toi, quand est-ce que tu payes ta matenité? 

Tatiana