Il y a quelques jours, comme à peu près tous les jours depuis presque 3 ans, je partage des bouts de ma vie de maman sur ma page facebook. Cette fois, c’est une anecdote assez ” banale ”  de ma vie de maman que je partage , ou en tout cas me semble-t-il :

 

” { ma fille est une ingrate S1 Episode 1 }

Le papa débordé lui donne le bain pendant que je m’occupe d’une lessive ( dans la pièce derrière la salle de bain )
Je finis la lessive , papa est en train d’habiller Monstrinette . Je passe la tête par la porte de la salle de bain pour savoir comment ça se passe, tout sourire .
C’est la que ma fille me regarde avec ses yeux révolvers, me fait un petit cri du genre ” maiiis euuuhhh grrrrrr ”
Et me ferme la porte au nez , regarde son père et lui dit : ” Purée, Elle est chiante hein maman, moi je veux pas la voir ” .

voila voila . Sympa hein

#mafillequoi
#jtejure
#ingrate ”

 

Et là, c’est le drame intergalactique, Le big Bang sur la page, Le Chocking à l’anglaise. Ou presque . Une grosse poignée de mères ( parfaites ? ) s’insurgent …… Et se lâchent niveau des commentaires .  Bon , je vous passe les détails , mais en gros, trouvent que ma fille est franchement impolie pour son âge ( 3 ans ) , que cette impolitesse est simplement honteuse, et que, en gros, je ferais bien de lui mettre une bonne ” tarte ” pour qu’elle comprenne un peu qu’elle est grossière et manque de respect à sa mère .

 

téléchargement (6)

 

Je vous avoue qu’à celle(s) là , je ne m’y attendais pas .

Donc, je m’interroge, parce que bon, ok, ma fille a du caractère, mais de la à lui mettre une “tarte ” c’est un peu fort . Deja, là, je me pose la question de la violence des propos tenus par certaines mamans et aussi la potentielle violence infligée à l’enfant, mais aujourd’hui je n’ai pas envie de lancer ce débat . Par contre, je me pose une question vu la polémique que cet instant de vie à lancée :

Est-ce grave qu’un enfant de 3 ans dise un ” Gros mot”  ?

Oui parce que nous, les adultes, on connait plutôt bien la langue française ( enfin normalement ) , et quand on utilise un ou plusieurs mots, on sait exactement dans quel but . Mais quand on a 3 ans peut-on vraiment en dire autant ? à 3 ans , quand on utilise un gros mot, sait-on exactement dans quel but on l’utilise ? Et donc, est-ce si grave ?

En tant que maman, on peut en effet être blessée d’entendre son enfant nous dire cela . Notre coeur de maman peut en être tout bouleversé, Parce qu’on sait ce que ces mots veulent dire. Mais dans la tête d’un enfant de 3 ans, que ce passe-t-il quand ils prononcent ces gros mots ?

Avant de donner mon avis sur le sujet, je voulais préciser que je ne suis ni psychologue, ni spécialiste de l’éducation, ni docteur. Je suis juste une maman. Une maman qui vit avec 2 enfants, qui tente de les éduquer dans le plus de respect et de bienveillance qu’il me soit possible, et qui écoute son coeur.

à 3 ans , on utilise la langue française depuis peu , entre 1 an et demi et 2 ans, on commence à la maîtriser. On apprend pleins de mots trop rigolo, surtout depuis qu’on va à l’école. Surtout dans la cour de récré , entres copains . Et puis il y a papa et maman, papy, mamy , les frères et soeurs, ou autres personnes de l’entourage qui, parfois, laisse échapper malgré eux un gros mot ça et là, quand ils sont énervés, fatigués, agacés ou surpris . Ben Non, personne n’est parfait.

Et puis quand on a 3 ans, on se sent grand, et on (re-re) teste les limites des parents, histoire de voir si y a moyen de moyenner sur un sujet ou l’autre, du genre le respect, le place à prendre, …..

Et donc, comme je l’ai dit sur la page il y a quelques jours, Je ne pense pas que ma fille soit spécialement malpolie, mal-élevée ou me manque de respect . MAIS simplement que c’est une gosse qui teste les limites et ça me semble un peu normal à son âge.

Un gros mot, c’est un truc dont on ne sait en fait pas trop la signification quand on a 3 ans, pas trop grand chose en fait, à part qu’on ne peut surtout pas le dire, parce que c’est pas beau. Le gros mot c’est le top pour tester ses parents . Et donc on ne fait que le répéter sans trop se rendre compte.

 

Maintenant, la 2 eme question que je me pose, c’est comment doit-on réagir face à un enfant de 3 ans ( ou plus en fait ) qui dit un gros mot ?

 

Alors je dirais que déjà, pas en lui mettant ” une tarte ” comme me l’a suggéré une personne  ( même plusieurs en fait )  . Comme je vous l’ai dit plus haut, je ne débâterai pas aujourd’hui sur l’éducation non-violente, ou justement la violence dans l’éducation,  où elle commence, ….   Mais par contre je crois intimement que la violence ne résout rien .

D’adulte à adulte, si quelqu’un te dit que tu es chiant ( peut être a-t-il raison hein :p ) ( ou pas ) et qu’en retour tu lui mets ” une tarte ” . Tu risques d’avoir des problèmes avec cette personne,  avec la société , voir dans certains cas avec la justice ( oui j’y vais un peu fort mais ça peut arriver ) et puis surtout, tu vas te mettre en grippe avec cette personne que , peut-être, tu aimes bien à la base . Donc, si je pars de ce principe, pourquoi en mettre une bonne à une des personnes que tu aimes le plus au monde ?

Et puis surtout, que va comprendre cet enfant à ce geste ? Que si on te dit quelque chose qui ne te plait pas, tu dois frapper, non ?

Je crois par contre qu’il important d’expliquer que c’est un gros mot, que ça fait du mal et qu’on ne peut pas le dire . Sans stigmatiser l’enfant, et sans le culpabiliser , mais en lui expliquant l’importance de la politesse et du respect, surtout envers les personnes que l’on chérit le plus au monde. Parce que croyez -moi, même si votre enfant vous malmène et teste vos limites, il vous aime .

Alors oui c’est plus facile à dire qu’à faire, Parce que souvent, on est trop fatigué, énervé, on a pas le temps, toussa.

Mais je crois que c’est là justement que la phrase  ” éduquer son enfant “ peut prendre tout son sens . Bon, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, je ne suis pas une mère parfaite qui pète des paillettes et qui ne parle à ses enfants que dans un ton mielleux en mode bisounours, mais j’essaye comme je le peux de mettre cela en place le plus souvent possible, quotidiennement et mon expérience de maman de 2 jeunes enfants m’a appris que l’on obtenait de bien meilleurs résultats avec ses enfants.

Parce que je crois qu’un enfant qui est écouté et respecté écoutera et respectera ses parents et son entourage ( attention , je ne parle pas non plus de le laisser faire ce qu’il veut et de ne pas être ferme avec lui ) ( plus j’écris cet article, plus je me rends compte à quel point le sujet est chaud hein :p ).

Bref, pour conclure cet article,  je pense que non, ce n’est pas grave qu’un enfant de 3 ans dise du gros mot, même à sa maman.Ce qui serait grave c’est de ne pas lui dire pourquoi c’est mal de le dire , pourquoi ça fait mal et pourquoi on ne peut pas en dire .

La patience et la communication sont  nos meilleures armes de parents  ( bienvenue au pays des bisounours les parents débordants 😀 )

 

 

Tatiana