On avait promis, juré que plus jamais on nous y reprendrait. Parce qu’on tenait trop à nos nuits enfin complètes et notre santé mentale déja pas mal atteinte à coup de visionnage de Dora l’exploratrice montage de légos. On s’était dit que 2 Monstres à gérer, c’était bien assez .

Et puis un jour, il nous a semblé que nos 2 adorables Monstrueux grandissaient un peu trop vite, et qu’à les voir jouer ensemble et faire leur vie, s’en était fini des bébés.

Et mon coeur de maman s’est serré, d’un coup. Pourrais-je gérer de plus jamais voir mon ventre s’arrondir, de ressentir un petit être s’afférer en moi , de ne plus jamais pouvoir humer la bonne odeur d’un bébé ailleurs que chez les autres ?

On en a parlé un peu, beaucoup. Et puis un jour de vacances, sans doute un peu trop joyeux de tout ce soleil, on a eu comme une envie de remettre le couvert, une nouvelle ( et dernière ) fois .

Et puis un joli matin de Septembre, entre le café froid et les monstres à habiller, 2 barrettes roses se sont imprimées sur un petit bout de plastique blanc. Bordel on l’a fait. bordel il est là . BORDEL COMMENT ON VA FAIRE ?????

Entre tous ces sentiments de bonheur et de stress, on essaye de vivre comme si de rien n’était, en gardant le secret pour nous, comme si ça pouvait nous porter malheur de le dire au monde entier.

Mais une fatigue excessive et quelques petits couacs partci par-là nous a  obligé à mettre quelques personnes dans la connivence. Et puis en fait c’est bien, je peux en parler un peu, me confier à quelques proches sur ces semaines qui chamboulent un peu ma vie et surtout mon corps. Ensuite on a prévenu les proches, les uns après les autres, de ce qui se préparait en coulisse.

Parce que cela fait presque 14 semaines que je garde en moi le plus joli des secret : un bébé, tout petit tout neuf se prépare à venir agrandir la famille Débordée pour le mois de juin . Et en ce jour Si particulier de Noël où l’on partage avec nos proches du bonheur, je voulais enfin partager notre bonheur avec vous . Parce qu’après tout, depuis le temps qu’on se connait, vous faites aussi un peu partie de la famille.

On va avoir un bébé. On va devenir une famille nombreuse, on va de nouveau dormir 3h par nuit, agrandir la famille et surtout nos coeurs.

On va avoir un bébé.

On va avoir un bébé . BORDEL.

_MG_9558 (1)

Tatiana