Internet est un endroit merveilleux où tout le monde et n’importe qui peut parler librement de sujets divers et variés qui lui tiendrait à cœur. ça s’appelle la liberté ma bonne dame, et ça c’est beau.

Internet est aussi un endroit merveilleux où un article partagé ça et là peut partir en sucette en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.

C’est un peu ce qui est arrivé à Milie, une blogueuse qui parle d’à peu près tout et que je lis assez souvent ( surtout parce qu’elle parle d’alcool et de sexe aussi , mais bon :p ) et qui a eu la bonne idée ( ou pas ) de partager un article d’une autre blogueuse qui m’était jusqu’alors inconnue . Elle se demandait si être mère au foyer était un métier .

Et cet article a foutu un peu le bordel dans la magnifique blogosphère française et belge, on peut clairement le dire comme ça .

Personnellement j’ai trouvé cet article assez intéressant bien que surfait et exagéré, et il m’a fait réagir positivement, ayant dans ma vie de maman eu l’opportunité de vivre ces 2 vies ( mère travaillant et mère au foyer ) sur la façon dont la société voit la femme , c’est à dire mal . Parce que oui, si tu as la chance ( ou pas ) de ne pas être née avec une bite entre les jambes, tu es jugée sur tes moindres faits, gestes et choix, c’est comme ça , tu paies ta féminité. et tu veux savoir ce qui est le pire dans l’histoire ? c’est que ce sont des femmes qui sont le plus à juger leurs comparses . Si ça c’est pas malheureux ?

Je crois ( mais je ne parlerai pas en son nom ) que Milie ne s’attendait pas à tant de réactions ( et de virulence ) au partage de cet article. Du coup, elle a réagi sur son blog ( par > ici < ) histoire de continuer le combat et de répondre aux réactions  ( Je te conseille de lire l’article il est très sympa )

Parce que oui, il y a eu clairement 2 clans , qui se sont dit que c’était sympa de se foutre sur la gueule virtuellement façon ” Gang Of New-york ” ( désolée mais je suis assez fan de Léonardo DiCaprio ) . C’est aussi ça que l’on appelle la liberté d’expression . Mais même les blogueuses chevronnées comme moi ( quand je dis chevronnées je veux dire vieille en vrai ) savent qu’il y a des sujets sensibles , parfois on ne peut empêcher de recevoir 2-3 coups dans les dents, même sans le vouloir.

Et comme j’aime bien les battles à la con, que j’ai toujours une pièce à mettre au trou comme dirait l’autre, je me suis inspirée de cette petite guerre des fers à repasser pour me poser une question ( à la con )

” La mère au foyer est-elle une connasse ?” 

housewife_0

 

C’est vrai, on est en droit de se poser la question en fait . Cette femme, que dis-je, cette mère qui décide , de son plein gré ( du moins je l’espère ) , de ne vivre QUE de monsieur propre et de couches sales , balayant d’un revers des centaines d’années de combats féministes pour rester au foyer à s’occuper de sa famille, laissant tomber au passage toute considération pour la femme qu’elle est . Toutes ces années de lutte pour que tu choisisses de t’occuper de tes enfants . c’est tout bonnement honteux .

Cette femme qui passe son temps à le perdre justement, à jouer à la dînette avec ses enfants , qui a une journée entière pour faire  le ménage alors que d’autres n’ont qu’une 1h par jour pour le faire (et encore) et qui arrive encore à se plaindre qu’elle est fatiguée.

Cette femme qui ,n’étant pas rémunérée (à juste titre) vu qu’elle ne fout rien de ses journées , profite sans vergogne de l’argent de son mari qu’elle dilapidera en shopping et autres démonstrations tupperware .

Cette femme qui ose ne pas participer à l’économie nationale étant donné le fait qu’elle garde elle-même ses enfants qui ne vont donc ni en crèche ni à la garderie, n’est pas porteuse d’ouverture d’emploi ( mais de places en crèche pour celles qui travaillent si, c’est déjà ça ) . Elle, qui,  ne bossant pas, ne cotise même pas pour la caisse des pensions ( à laquelle elle n’aura pas droit vu qu’elle n’a rien foutu ) .

Celle là-même qui profite de ses enfants toute la journée et les voit grandir , a le temps de leurs faire des gâteaux et des repas équilibrés alors que les femmes qui travaillent qui n’ont pas le temps sont presque obligées de taper un plat surgelé  dans le micro- onde tellement elles sont débordées .

Après tous ces arguments contre l’accusée, je crois que l’on peut dire que oui . La mère au foyer est une connasse .A ce titre je pense que l’on devrait la brûler . Rien de tel qu’un petit bûché comme au bon vieux temps .

Mais avant de lancer le barbecue, me vient une question : ” Que penser de la mère qui travaille ? ” 

Cette femme qui jette ses enfants à la garderie trop tôt le matin pour vivre sa vie professionnelle à fond et abreuver sa soif d’indépendance , et qui OSE laisser leur papa  s’occuper d’eux en soirée alors qu’elle participe à une dernière réunion .

Cette femme qui laisse à une autre l’occasion de s’occuper de son enfant , de le nourrir, de le changer , de jouer avec et l’éveiller tout ça pour gagner de l’argent qu’elle dépensera en  fringues et sacs hors de prix lors de sa sortie shopping qu’elle s’accorde sur son temps de midi.

Celle qui ne peut pas être présente à la sortie de l’école , laissant aux grands-parents le soin d’aller chercher sa pauvre progéniture . Les malheureux  enfants, c’est odieux , vraiment.

Celle – là aussi qui n’a même pas le temps de faire le gâteau d’anniversaire de son aîné , vu qu’elle ne fait que travailler , et qui fonce au Carrouf chercher un Cake marbré qu’elle agrémentera de quelques malheureuses bougies.

 

En fait, maintenant que j’y pense, elle aussi c’est une connasse.

Alors, on la brûle aussi ?

 

Donc, si on est toutes des connasses , tu crois qu’il y aurait moyen que l’on arrête de se taper dessus pour des âneries ( et des préjugés à la con )  et que l’on se concentre sur l’essentiel : Etre heureuse ?

Parce qu’après tout, être une mère au foyer ou qui travaille, je crois que l’important est de faire le choix de la vie qui nous convient à nous , à ce moment là de notre existence, qui nous rend heureuse et équilibrée , à la maison ou au travail.

 

Mais maintenant, si vous voulez,  vous pouvez aussi continuer à vous taper dessus joyeusement, ça me fait des idées d’articles comme ça .

 

Signée une connasse parmi tant d’autres

 

Tatiana