Je suis certaine que tu sais de quoi je parle. C’est à croire qu’en devenant maman, notre utérus ( et notre vie sexuelle de surcroît ) est passé dans le domaine public. Mais si, tu la connais très bien cette question, ces regards qui te disent, une fois que ton bébé à , selon la population, assez grandit ( c’est à dire aux alentours de ses 12 mois ) , qu’il est temps que tu remettes la machine à procréer en route.

happy_uterus_by_hanakoheals-d536qj9

Cette question que l’on te lâche environ 10 x / Semaine si : tu n’as qu’un enfant, ou plus de 2 enfants . Parce que oui, la normalitude veut que tu fasses 2 enfants . Alors , si tu n’as qu’un marmot, les gens trouveront ça tellement pas normal qu’ils justifient cette question par un ” ben tu vas pas le laisser tout seul quand même “ . Et si tu as eu la bonne idée ( ou pas ) de faire un 3eme pour la route, tu seras juste qualifiée de ” poule pondeuse ” et l’on s’étonnera donc que tu ne sois pas enceinte tous les 16 mois. Bref, quelque soit ta catégorie, on va t’emmerder .

Oui, je parle bien de cette fameuse question ” Alorssssss, c’est pour quand le prochain ?????? ” . La question qui gave, qui fâche parfois, mais surtout qui agace.

Parce que Bordel, cette question est vraiment con . Et parce que la vie de tes ovules ne regarde personne, et aussi un peu parce que j’aime bien emmerder le peuple à mon tour , j’avais envie de te donner des idées de réponses à cette fameuse question ” ” Alors, c’est pour quand le prochain  ? ” que te pose la caissière, la voisine , le frère de ton ami d’enfance, tante Berthe,  papy André ou la mère de ta belle-sœur, décidément aussi relou que sa fille .

  • Se la jouer calculatrice : ” Ecoute je ne sais pas, tu crois que ça se revend bien les enfants sur Ebay ?. Nan je demande parce que les allocs, quand tu as decompté  tous les frais et les emmerdes, ce n’est pas si intéressant que ça  ! “
  • Faire celle qui s’intéresse : ” Oh mais je te remercie de prendre des nouvelles de mon appareil reproducteur. Et toi , comment va ta bite / vagin ( selon l’interlocuteur ) ?
  • Quand on fait sa mère indigne : ” Oh mais non surtout pas, deja que je ne supporte plus les grands et que je les refourgue le plus possible à la nounou, ça risque de me couter trop cher en baby-sitting et je n’aurai plus d’argent pour ma manicure.
  • L’alcoolique de base : ” Nan mais 9 mois sans alcool c’est trop difficile pour moi. alors oui, j’avoue, pour la grossesse de mon grand j’ai craqué . j’ai bu un peu, et regarde le résultat. Nan vraiment, j’aime trop le mojito pour retomber enceinte ! “
  • Analyser la situation : ” Et bien en vrai j’y avais pensé, mais quand vois comment tu as fini alors que tu es le 4eme de la fratrie, et bien tu vois du coup j’hésite !
  • La mère dépassée : ” Si tu me proposes de faire toutes mes lessives et mon repassage avec, j’en refais un petit dernier ! “

 

Voila, si on vous (re)pose cette question et que comme moi elle vous agace, vous avez désormais 2- 3 idées sous le coude !

 

 

Tatiana