C’est ce que beaucoup se disent en le voyant, ce petit bonhomme au teint clair courant et gesticulant partout .

Ce petit gars criant à tout va, parlant trop fort, étant trop expressif pour être accepté dans un groupe, trop dispersé pour se connecter à la réalité, et assez intelligent pour se rendre compte qu’il galérait tellement pour apprendre qu’il en était découragé et malheureux.

“Le sale gosse ! ” les regards en disent long au restaurant, au magasin, au sport, quand ils voyaient cet enfant aux mille questions, aux mille expressions, aux mille Volt, aux mille colères aussi.

C’est facile de se le dire, que cet enfant est juste ” un sale gosse “ mal élevé , certainement trop gâté , certainement fils unique, ou tellement attendu qu’il a été surprotégé.

On me l’a dit souvent que j’étais trop cool, pas assez , pas assez stricte, trop stricte, trop ceci, trop cela, pas assez ceci, tellement cela.

Je n’ai pas fait de sales gosses, j’ai fait un enfant TDAH. un enfant un peu différent, mais pas tellement si on regarde bien. Tellement intelligent, mais déconnecté. un enfant avec un trouble soutenu de l’attention, avec une hyperactivité motrice ET intellectuelle avec impulsivité ( oui a touché le gros lot :p ) . Il n’est pas psychotique, difficile ou mal élevé, il a un trouble neurologique.

Le terme est tombé il y a 7 mois, et a été confirmé il y a 5 semaines par une Xeme spécialiste . Et puis une proposition , face à près de 3 ans de galères et la souffrance d’un petit garçon  : la médication .

Une médication calculée , millimétrée, adaptée , réfléchie et étudiée pour lui permettre de vivre mieux, sans être assommée . Nous avons exclu la Rilatine , trop anxiogène et intrusive pour les besoins de notre fils .

 

Et depuis ?

 

L’ainé est toujours lui-même : un petit garçon plein de vie, curieux, très actif . MAIS on ne peut nier une chose , la distraction est nettement moins importante, les angoisses et les colères se sont calmées, beaucoup. Et les apprentissages roulent avec une fluidité déconcertante désormais . Aujourd’hui, nous découvrons un garçon d’une grande intelligence, avec de l’humour et du second degré. Il est là, enfin, ouvert au monde, heureux et nous prouvant que nous avons tellement bien fait de débouter ces soit disant spécialistes qui nous disaient qu’il était moins intelligent, attardé , en retard, psychotique ou que sais-je encore.

Depuis la médication redoutée, notre fils est beaucoup plus serein et avance avec bonheur et autonomie, se sent bien dans ses baskets et avec le monde qui l’entoure. Les résultats scolaires sont au rendez-vous  et on bluffés tout le monde, de nous aux spécialistes. Seuls les institutrices n’étaient pas étonnées , ayant vu les capacités se cachant sous les troubles .

Aujourd’hui nous respirons un peu, on profite de ce petit garçon si malin, si drôle et sensible . Aujourd’hui nous apprenons à le connaître tel qu’il est vraiment sous les troubles. Un petit mec tellement drôle, courageux, fier, joyeux , investit, réfléchit, intéressé, vivant, heureux !

15300735_10211168704519168_1665114567_n

 

PS : Aujourd’hui, et Sans faire de généralités, nous sommes amené à penser que notre Miss l’est aussi , dû moins elle aurait ” tous les caractéristiques pouvant orienter vers un diagnostic de troubles de l’attention avec hyperactivité et Haut potentiel ” ainsi que l’on a découvert les mêmes caractéristiques me concernant , ce qui pourrait ( enfin ) répondre à ces questions en moi qui ont toujours été sans réponses, encore à l’heure actuelle, alors que j’ai 32 ans . Le TDAH est génétique et héréditaire. Après, je ne généralise pas du tout mes enfants et je ne me projette pas, nous sommes suivi pas des personnes compétentes et surtout on vit comme avant, mais avec une conscience différente. Mais je vous en parlerai plus tard .

 

PS 2 : pour en savoir plus sur le TDAH :

http://www.tdah.be/tdah/

http://www.tdah-adulte.org/

 

 

Tatiana