2018 à sonné, et je ne me suis pas mise en tête de bonnes résolutions. Premièrement parce que je déteste ça, deuxièmement parce que tout le monde à l’air de s’y mettre à ces fichues résolutions et que j’ai accepté l’idée que je ne ferais presque jamais comme tout le monde. Je n’en fais qu’à ma tête, et en mal ou en bien cela m’amène toujours quelque part. Savoir ou est un autre débat, mais j’aime à croire que le destin à sa petite idée sur la destination.

Alors pour 2018, je souhaite en effet un tas de choses. enfin finalement, je ne souhaite pas, j’espère. J’espère que 2018 sera l’année du renouveau. qu’il me mènera à l’épanouissement tant espéré par tous et par moi avec, me sentir épanouie socialement, familialement, professionnellement aussi, et avoir assez de lâcher-prise pour trouver où plutôt créer le bonheur dans le quotidien.

J’espère comme tout le monde ne pas trop me planter dans les choix que je ferai cette année et surtout faire en sorte que germent toutes les graines semées en 2017. En fait, j’ai hâte de vivre 2018.

Mais à dire vrai j’ai en même temps terriblement peur de cette année. J’ai peur d’être déçue, de me perdre dans la grandeur de la reconstruction d’une vie remise à zéro, d’échouer face à cette tâche qui me semble titanesque, ou pire, de ne profiter de rien et passer tout mon temps la tête dans le guidon.

Se reconstruire une vie, à deux et à six, continuer de recréer un cocon familial tous ensemble, se créer des souvenirs et des rituels , faire de notre chez nous un joli nid, faire de ma vie professionnelle actuellement en dents de scie un environnement positif, inspirant et sécurisant, et puis rêver aussi, beaucoup. Developper ma créativité, qui a toujours été présente en moi mais que j’ai un peu trop oubliée ces quelques dernières années. Voila ce qui m’attend cette année.

Bref, 2018 sera un défi. Et même si j’ai parfois l’impression d’être un peu cassée, en miettes ou déréglée par 2017, je sais au fond de moi que l’année dernière m’a donné les leçons et les armes pour me reforger une vie débordante, et que la seule façon d’y arriver est de plonger dans cette année sans plus attendre en se donnant sans réfléchir et en y réfléchissant beaucoup en même temps. Lâcher-prise et tenir fermement la barre, se laisser porter et savoir où l’on veut aller, Fermer les yeux et garder l’esprit bien ouvert, ne pas forcer et ne rien laisser passer.

2018, bienvenue dans ma vie, mais j’espère que tu es bien accroché parce que ça va pas mal secouer.

Tatiana