Tu as enfanté il y a quelques mois et comme la société et la mutuelle sont du genre sympa, ils t ont offert de concert ton congé de maternité. Quel geste amical. Oui mais voila ma bonne dame, toutes les bonnes choses ont une fin et après quelques mois à t’être occupée de ton nouveau-né à temps plein, ils ont décidé que cette fois il était tempsque tu re- rentres de l’ argent dans les caisses de l’état et que tu paies tes factures.

Bref, quelques mois après être devenue maman tu dois reprendre le travail. Et là c’est l’angoisse et les questions qui te taraudent l’esprit sans cesse : Comment vais-je faire pour gérer vie de mère et vie professionnelle ? Mon enfant ne sera-t-il pas trop triste sans moi, à la crèche-chez la nounou-chez papy-mamy? 

Tu es un brin angoissée et c’est bien normal. Aujourd’hui sur le blog je vais te donner quelques astuces de maman pour décompresser un peu .

 

Déjà, fais toi déjà à l’idée que oui, tu vas pleurer :  Beaucoup même. Laisser ton petit ça te déchire toujours le coeur. qu’il ait 3, 9 ou 18 mois. et tu sais quoi ? ça te fera ça toute ta vie. Oui, même quand il aura 9 ans.

Prépares- toi à courir partout : Entre préparer le bébé, le déposer à la crèche, être à l’heure pour la réunion de 9h, clôturer à temps tes dossiers, faire les courses, aller rechercher ce même enfant à la crèche, ne pas oublier le rendez-vous chez le pédiatre,….. Ben ouais, ça va être sport. Cela dit, tu peux mettre en place 2-3 choses qui te faciliteront le quotidien , comme préparer ton menu de repas à l’avance et aller faire ses courses au drive au lieu de courir les rayons du supermarché, ne te prends pas pour Cyril Lignac le soir et privilégie les repas simples. à et puis n’oublies pas, si tu n’as pas fait un enfant toute seule, tu n’es pas obligée de prendre toutes les charges pour toi .

Fais une croix sur la Brie Van de camp qui est en toi: je ne te dis pas de ne plus rien faire et de vivre dans un bordel sans nom, mais franchement, personne ne t’en voudra si le soir en allant te coucher les coussins de ton canapé ne sont pas droit et qu’il y a quelques affaires qui trainent ça et là. Tu peux aussi prendre quelqu’un de temps en temps pour t’aider ( oui, genre une aide-ménagère ), cela te permettra d’être plus cool niveau ménage.

Dis-toi que peut-être, cela te fera du bien de retravailler : Oui parce que finalement, même si changer des couches, faire des panades et sourire bêtement toute la sainte journée à ton enfant est la chose la plus merveilleuse de la terre, il est parfois bon de retrouver une vie en dehors de bébé, de mettre autre chose qu’un jogging et de parler à des adultes. Tu peux aussi demander un 4/5 eme ou un autre aménagement d’horaire qui, peut-être n’enchantera pas ton employeur, mais qui est légal et un droit.

Sors- toi cette culpabilité de la tête : Parce que déjà il n’y a pas lieu à culpabiliser. à moins que tu abandonnes ton enfant dans un bois infesté de dragons ( non, je ne parle pas de ta belle-mère ),il n’y a pas de raison que tu te prennes la tête. ton bébé sera bien, et vous serez heureux de vous retrouver. De plus, une psychologue m’a dit un jour que la culpabilité était le seul sentiment qui ne faisait rien avancer et qui ne nous apprenait rien. Donc en gros, la culpabilité ne sert à rien dans ce monde. Alors on la Zappe.

Profites de tes instants en famille : Inutile de rentrer comme une furie en mode ” oh mon dieu j’ai le temps de rien ” en commençant frénétiquement la vaisselle à 18H45 parce qu’il y a 5 tasses et 3 bols dans l’évier. Quand tu es chez toi, poses-toi et fais tes câlins à ton homme et tes enfants, danse, chante et retiens toutes ces bulles de bonheur. Ce sont celles qui te boosteront le plus dans ton quotidien, ou quand bébé ne t’aura pas laissé dormir plus de 2h30 et que tu as une super présentation à finalement le jour même.

 

Courage à toutes les mamans qui viennent de reprendre ou qui vont reprendre le boulot, et ne vous inquiétez pas, ça va bien se passer !

 

 

 

Tatiana