Ce matin sur une page Facebook que je suis, j’ai lu cette citation qui m’a beaucoup parlé

“Il faut beaucoup de courage pour aimer les femmes marquées par le passé, celles qui ont un fort caractère mais un bon cœur. Il faut beaucoup d’amour pour soigner les blessures et les désillusions. Mais par-dessus tout, il faut être intelligent, parce qu’elles sont si matures et si expérimentées qu’elles ne croient plus à ce qu’elles ressentent, mais plutôt à ce que vous êtes prêts à faire pour elles”

Et cette citation de Walter Riso est tellement vraie. Parce que non, il n’est pas aisé pour un homme d’aimer une femme qui a vécu. Il n’est pas simple de faire sa place dans la vie d’une femme et d’une mère qui avait construit une vie avant.

Cette femme dont le coeur et la tête ont dû essuyer des déboires et célébrer des victoires, qui a construit et déconstruit les éléments d’une vie selon ses envies,ses expériences et les aléas d’une existence qui ne l’a pas toujours préservée mais dont elle est sortie grandie.Une femme qui est forte et faible à la fois, faites de stigmates et résilience, passionnée et passionnante, complexe et désillusionnée ne souhaitant assurément qu’à y croire encore.

Elle connait ses faiblesses et n’a plus peur de les montrer au moins autant que ses forces. Elle sait que la vie n’est pas facile et que le bonheur est surtout fait de petites choses. Elle vit la peur au ventre et la tête haute, rit fort et espère tout bas,

Cette femme qui fait corps avec sa maternité mais s’en détache avec force et lâcher-prise pour faire sortir la femme lorsque ses enfants sont chez leur père, est tantôt une mère louve, tantôt femme assumée qui vit au rythme des allers et venues de ses enfants, mais aussi de ses propres envies de femme. Elle veut tout et ne demande rien, a appris assumer qui elle est sans faire de faux semblants, a des blessures par centaines parfois qu’il faut se farcir dans le package si tu la veux dans ta vie.

Oui, il faut du courage pour l’aimer. De la patience, de la bienveillance mais surtout de l’amour, beaucoup, tellement.

Cette femme marquée au caractère bien trempé n’est pas la personne la plus facile qui rentrera dans la vie d’un homme, c’est certain. Ses bagages émotionnels et sa vision claire de ce qu’elle veut et surtout de ce qu’elle ne veut plus n’est pas vraiment un fleuve tranquille dans lequel tu t’embarques en te laissant porter non. Avec elle, il faut assurément savoir où l’on va et ce que l’on veut.

Oui, Il faudra vous armer pour vivre le rythme de cette vie soutenue, être ouvert d’esprit pour comprendre son chemin et ses silences, et surtout être prêt à prouver au quotidien l’amour que vous lui portez. Mais si vous y arrivez, vous aurez dans votre vie la femme la plus forte, la plus belle et la plus terrible que vous n’ayez jamais connu. Elle rira plus fort à vos blagues juste parce que vous lui avez redonné le sourire, vous aidera à soigner vos blessures parce que vous l’aider à soigner les siennes, sera vraie parce que vous l’avez aider à croire en elle et surtout vous offrira un amour incroyable, parce que l’amour que vous lui portez lui donne l’envie d’y croire à nouveau, et que c’est finalement la plus jolie chose que vous ayez pu faire pour elle: lui redonner l’espoir.

Je dédie ce texte à Mister J, l’homme qui partage ma vie depuis plusieurs mois et qui me donne chaque jour l’envie de croire de nouveau en la beauté du couple et de l’amour incroyable qui peut unir un homme et une femme. Merci de m’aimer comme je suis, de t’investir autant pour nous deux mais aussi pour nous six, et de me pousser chaque jour à me réaliser.

Tatiana