Le home working est souvent perçu comme le graal que tous les travailleurs tentent d’obtenir, la solution miracle de l’équilibre vie professionnelle-vie privée des parents débordés. Et il faut bien avouer que de prime abord, travailler de chez soi est un concept vraiment intéressant pour pouvoir tout gérer de front.

Dans mon ancienne vie professionnelle, j’ai toujours été confrontée aux bureaux et à leurs horaires, aux impératifs des directions  qui partent du principe que tu dois être au bureau de telle à telle heure pour faire un travail de qualité. Et j’avoue que mon esprit libre et indépendant a toujours eu un peu de mal avec ça.

En changeant d’emploi, c’est tout mon univers qui s’est vu modifié. Et puisque dans la presse comme dans de plus en plus de milieux professionnels il est courant de faire du home-working, j’ai donc depuis plusieurs mois l’occasion de tester cette vision de l’entreprise 2.0 qu’est le travail à la maison. Et je dois bien l’avouer, travailler en home working a beaucoup d’avantages. Mais pas que. Il y a aussi des inconvénients auxquels on ne pense pas, et qui sont important de connaitre afin de savoir si l’on est fait pour le home working ou pas. Parce que non, tout le monde n’est pas fait pour travailler à la maison.

Je vous fais aujourd’hui le point sur mon expériences du home working ainsi que la liste les avantages et les inconvénients de cette pratique tant convoitée par les parents débordés.

 

Le home working, les avantages et les inconvénients

 

Les avantages

La liberté

C’est l’un des plus grands avantages du home working: la liberté! Attention, pas la liberté de ne rien faire, tu es là pour bosser, mais oui, travailler de chez toi  donne un sentiment de plus grande liberté. Tu es (presque) libre de choisir ton horaire, de mettre la radio ou de travailler dans le calme absolu, de bosser en pyjama (oui, je l’ai déjà fait 😅) , et, quand il fait beau, de poser ton ordinateur sur ta terrasse pour bosser au soleil. On est d’accord, c’est le bonheur.

La gestion du temps

Quand tu home work, pas de pression sur l’heure exacte à laquelle tu prends ta pause, tu la prends quand tu veux. Tu travailles à une cadence qui te convient, sans se sentir pressé ou ralentit par des collègues. encore de la liberté en plus.

Les déplacements

On peut dire que c’est bien LE point fort du home-working. Tu n’as pas de déplacements. Zéro, nada. C’est donc un énorme gain de temps, surtout si comme moi tu as le bonheur incroyable de devoir traverser les bouchons pour aller au bureau. Comptons aussi l’essence que tu ne dépenses pas, le stress de la route en moins et ta charge écologique qui descend juste un peu mais assez pour que tu te sentes aussi investit que Nicolas Hulot. Ou presque ( oui je sais, il m’en faut peu pour me sentir importante)

Le confort 

Tu peux travailler de ton lit, de ta terrasse, de ton salon, de ton bain même si tu le souhaites. On est d’accord que c’est bien plus confortable qu’une chaise de bureau dans une pièce trop petite ou dans un énorme open-space.

L’organisation

Le home working est une manière de travailler qui te permettra VRAIMENT de gérer au mieux ton équilibre vie professionnelle-vie personnelle. C’est surtout hyper pratique pour organiser les allers et retours à l’école, quand les enfants sont malades ou quand tu as un rendez-vous important en journée…

La concentration

Tu peux te concentrer au maximum sur ton travail sans être distrait par ta collègue qui te parle de son chat, de ses nuits blanches ou de son prochain week-end  en te sortant, grâce à son débit de paroles incroyable, de tes tâches. Pour les boulots où tu dois être très concentré, le home-working est juste parfait et fait gagner une grande productivité.

Les inconvénients

La liberté

Cet avantage est aussi un inconvénient. Parce que si tu n’es pas un peu professionnel, tu pourrais te la couler douce, travailler trop lentement, en profiter pour caler un rendez-vous ou deux histoire de couper ta journée… il faut donc une grande rigueur de travail.

La solitude

Même si c’est une bonne chose pour nombre de tâches, le home working te tient dans une bulle ou tu es seul(e). Pas de pause-café avec ta collègue préférée, pas de ragots, pas de blague à la con, bref, pas de vie sociale. Et si comme moi tu es une vraie pipelette, le manque de contact humain pourrait vite te peser.

Le manque de barrière entre vie privée/ vie professionnelle

Parce que travailler de chez soi, ça veut aussi dire travailler dans l’espace de vie où tu es toujours occupée. Où tu sais que tu as des lessives, du ménage, un lave-vaisselle à faire tourner… Personnellement j’ai parfois du mal de cadrer mon travail chez moi et ma “pause de midi ” finit souvent par vider un lave-vaisselle ou préparer le repas du soir, mettre en ordre ma compta, descendre la manne de linge sale ou lancer une lessive avant de manger un morceau… Bref, la plupart du temps, soit je ne prends pas du tout de pause, soit elle est transformée par une séance de ménage et un sandwich mangé devant mon ordinateur. Sans compter le fait que, lorsque tu as terminé ta journée… et bien tu es chez toi, ce qui ne te donne pas l’impression de “décompression” entre le moment où tu finis ton travail et le moment où tu rentres chez toi.

Il faut donc trouver des astuces pour ne pas se sentir “confiner” chez soi et pouvoir prendre l’air avant, pendant et/ou après le travail.

Le temps de travail

Quand on fait du home working, on peut se laisser embarquer par le temps sans s’en rendre compte. Pas de collègues qui vous rappellent qu’il est l’heure de manger, pas de planning “clair” . C’est donc plutôt sympa quand on a du travail à rattraper, mais on peut beaucoup plus facilement faire des heures supp’. Bref, encore une fois, c’est une question de point de vue et surtout de dynamique.

La concentration

A l’inverse, travailler chez soi peut aussi mener à être plus vite distrait. Ne me prend pas pour une folle se contredisant, je sais que dans les avantages je t’ai expliqué que ta concentration pouvait plus facilement être au maximum en home working.  Sauf si tu te laisses vite embarquer par le confort de ton chez toi: Télévision, tablettes, séries télé dont il te tarde de voir les deux derniers épisodes… Si on a pas un minimum de motivation, le home working peut vraiment être le règne de la procrastination, et ce qui devait t’aider à gérer ton temps devient un frein. Le serpent qui se mort la queue, toussa toussa.

Alors le home working, c’est fait pour qui?

Le home working est un grand avantage qui, personnellement, correspond parfaitement à ma vision de l’équilibre vie pro/ vie perso que je cherchais depuis très longtemps. Mais je crois que le home working n’est pas fait pour tout le monde.

Si vous souhaitez mettre en place une journée de home working, il est important de répondre à certains critères pour que l’expérience soit positive:

  • Aimer la solitude
  • Savoir travailler dans un contexte ” hors bureau”
  • Etre très rigoureux dans sa productivité
  • Etre indépendant et autonome
  • Savoir se mettre un minimum de barrières

Si vous vous reconnaissez dans ces points, alors oui, vous allez adorer le home working. Mais si vous avez besoin d’avoir des personnes derrière vous pour vous motiver et que vous ne savez pas vivre seul plus de quelques heures, alors il préférable de rester au bureau.

Tatiana