D’aussi loin que je me souvienne, mon poids à toujours été un problème pour moi. J’ai longtemps été en surpoids et j’ai donc, comme à peu près toutes les personnes ne se sentant pas bien dans leur corps., tenté tous les régimes possibles et imaginables.

Et puis un jour, vous le savez, j’ai décidé de perdre tout ce poids accumulé depuis toutes ces années. Des kilos émotionnels surtout, mais qui me gâchaient la vie tant ils étaient devenus importants et m’emprisonnaient. Après être passée par une chirurgie bariatrique, j’ai donc perdu beaucoup de poids, 47 kilos pour être précis. Une perte qui a changé ma vie, et qui m’a autant libérée qu’angoissée.

Lorsque l’on perd autant de kilos, on est face au monde, sans barrières et sans “armures”. C’est une vie bien différente que l’on vit, que l’on appréhende souvent avec maladresse et que l’on doit apprendre à gérer un peu plus chaque jour.

C’est aussi une vision différente de la nourriture que l’on doit apprendre à avoir et surtout changer la relation que l’on entretien avec elle. C’est ainsi que petit à petit, j’ai réappris à manger, à savourer et manger à ma faim sans trop exagérer. C’est un apprentissage difficile parfois, et surtout qui demande une certaine rigueur et beaucoup de patience. Deux qualités qui, j’en conviens, me font un peu défaut. Et l’année qui s’est écoulée à mis de nouveau mon corps à rude épreuve. Entre ma séparation avec le père de mes enfants, la garde alternée à digérer, le nouvel amoureux qui a débarqué dans ma vie et ma reconversion professionnelle à 180°, mon poids à fait un peu le yo-yo. Je suis donc passée d’une grosse perte de poids supplémentaire à la reprise de ce poids perdu en moins d’un an.

Mon alimentation et moi aujourd’hui

Aujourd’hui, la nouvelle vie n’est plus si nouvelle et s’installe petit à petit. Elle est devenue mon quotidien et les choses se passent plutôt très bien je crois, si ce n’est quelques tracas et aléas de la vie qui corse un peu le parcours. Mais à ce que l’on m’a dit, il paraitrait que c’est ça être adulte.

Cette année fut aussi l’année où, après avoir délaissé ma passion pour la cuisine, j’ai doucement repris le goût de passer du temps derrière les fourneaux pour ma nouvelle famille. Mais après avoir laissé de côté les bonnes habitudes, j’ai,je l’avoue, assez difficile de retrouver mes marques en cuisine, parfois par manque de temps, mais aussi par manque d’idées.

En partenariat avec Danone dans le cadre de sa campagne « redécouvrons le bon », J’ai la chance d’être accompagnée par Morane, une blogueuse mais surtout une nutritionniste avec laquelle j’ai partagé mes habitudes de vie souvent à 100 à l’heure et mes objectifs de mieux-être pour moi, mais aussi pour toute la famille. Et la première chose que j’ai remarqué grâce au programme qu’elle m’a concocté, c’est que je ne mange habituellement pas assez et que par conséquent, je passe mon temps à grignoter. Une habitude assez mauvaise, surtout sur du long terme. Au niveau de notre vie de famille, nous faisons très attention à proposer des repas les plus complets possibles aux enfants, mais manquons souvent de variétés dans notre alimentation.

Morane m’a donc lancé 4 objectifs sur 4 semaines de challenge:

  • Me préparer un vrai petit-déjeuner pour moins grignoter en journée
  • Manger plus de fruits et légumes (au lieu d’autres collations moins favorables)
  • Prendre le temps de préparer des repas équilibrés, variés et rapide à la fois
  • Reprendre de l’exercice physique (genre pour de vrai)

Pour m’aider, Morane m’a proposé des idées sympathiques de petits-dejeuners à emporter au bureau ou à préparer rapidement quand je travaille de la maison, mais aussi de repas faciles, simples et équilibrés pour toute la famille, des recettes de collations saines et simples à préparer home-made ou à choisir en grande surface, mais surtout m’a donné un très bon conseil: impliquer les enfant à la vie en cuisine!

Nous voila donc embarqué depuis plus de trois semaines dans une aventure culinaire très intéressante et qui nous fait réfléchir sur nos habitudes d’alimentation en mode “tête dans guidon” et nous offre une chouette possibilité de manger différemment et en faisant un peu plus attention. C’est pour moi une vraie bonne opportunité de prendre encore un peu plus en main ma santé, de faire en sorte que cuisiner et manger soit un réel plaisir et pas source de stress.

( il existe bien entendu une version non sucrée des yaourts nature, mais vous connaissez mon addiction au sucre 😇)

Je partagerai donc avec vous mon challenge sur le blog, et vous donnerez mes trucs et astuces pour bien manger et se faire plaisir en famille. Je vous partagerai aussi certainement l’une ou l’autre recette de repas et de collations que j’aurais concocté pendant ce challenge.

Tatiana