On dit souvent que la routine tue à petit feu et que le rythme du train-train quotidien ternit autant qu’il n’ennuie. Que les gens cherchent à en sortir par tous les moyens et part toutes les échappatoires possibles ou imaginables. Mais en vérité, je ne sais pas trop bien ce qu’on lui reproche à cette routine  parce que moi, j’aime assez bien ça la routine.

La routine qui ne tue pas

J’aime notre routine, celle que l’on s’est créé ensemble et qui rythme mon quotidien de femme et de mère. Nos soirées-retrouvailles du vendredi en mode plateau-télé, nos samedis et nos mercredis sportifs, le jour du poulet rôti, les heures de lever du matin qui doit être respecté à la lettre sous peine de foutre la journée en l’air, et notre routine du dimanche tous ensemble. Une balade au parc, un brunch, une exposition, une promenade en vélo, une fête au potiron… tout est bon pour s’aérer l’esprit après une matinée à flemmarder.

Cette routine familiale qui régit nos vies une semaine sur deux, et qui contrebalance tellement avec celle sans enfants où nous vivons à un rythme différent, est pour moi plus qu’une simple routine, obligatoire et barbante. Parce que toutes ces petites habitudes, mises en place par choix ou par obligation, sont surtout les petits rituels d’une organisation aujourd’hui (presque) bien huilés qui n’appartiennent qu’à nous, l’ADN de notre vie de famille à six, qui est celle que je chéris par dessus tout aujourd’hui. Alors vive la routine!

           

                       

    

  

Comme d’habitude, les looks de la marmaille provient de chez Tape à l’oeil. Les Jolis manteaux filles sont par ici, le manteau de l’ainé est par là, Les pantalons sont par ici, et petit up spécial au pull porté par MissMiddle qui est absolument canon, et puisque vous étiez nombreuses à me demander d’où il vient, voici le lien de son pull à message.

Tatiana