Le mariage débordant arrive à grands pas (oui je sais, tu ne connais pas la date du mariage, mais je ne la dévoilerai pas maintenant), et qui dit mariage dit, obligatoirement, jolis faire-parts afin de convier les invités à venir célébrer ce joli jour plein d’amour et de niaiserie.

Remettons les choses dans son contexte: si tu me connais un peu, tu te doutes que personnellement, j’étais à deux doigts de créer un évènement Facebook en guise d’invitation histoire de closer l’affaire rapidement. Mais Mister J, qui se marie pour la première fois (et espérons la dernière, sinon cela voudrait dire que je divorcerais à nouveau), voulais faire les choses correctement. Nous nous sommes donc mis à la recherche du faire-part parfait pour annoncer notre union.

Et là, je vous avoue que ce fut un peu le drame. Nous voulions un truc sympa et pas trop culcul, frais et simple, mais surtout qui représenterait bien notre mariage sans fioriture. On voulait un truc léger et champêtre, pour aller de paire avec l’endroit hyper nature dans lequel nous allons nous unir. Bref, le gros casse-tête.

Nos inspirations

Après plusieurs recherches, nous avons opté pour des faire-parts venant d’un site Internet proposant un tas de modèles sympas, monfairepart.com. Je vous avoue que le choix était si grand que je me suis torturée pendant des heures, sans réussir à choisir LE faire-part idéal. J’ai donc proposé à Mister J mes huit modèles préférés, et je l’ai laissé choisir les yeux fermés. Voici mes inspirations:

Et puis il a choisi… Le pauvre, il avait sur les épaules ce choix cornélien (dont tout le monde se fout, en vrai). Heureusement, il a très bon goût (la preuve, il va m’épouser haha), et voici celui qu’il a choisi…

Notre faire-part, champêtre et frais

Après des nuits blanches (ok, j’exagère un rien), l’homme à épouser à eu une illumination. Il a choisi le faire-part qui sera nôtre. Je les ai reçus il y a quelques temps, et voilà ce que cela donne.

                  

Je dois bien avouer que je l’adore. Il est frais, champêtre et léger. Nous avons choisi d’y insérer un carton “Save the Date”, avec un petit résumé du faire-part, mais surtout avec l’adresse du lieu de la fête (parce que c’est surtout de que l’on va faire). Nous avons fait ce choix car le faire part, si joli soit-il, est assez grand, et donc moyen pratique à prendre sur soi pour avoir l’adresse.

Afin d’éviter les bourdes de fautes d’orthographe et d’inattention, nous avons opté pour une relecture, et je dois dire que je suis RA-VIE d’avoir pris cette option. Je t’explique: grâce à la relecture, je me suis rendu compte que je m’étais trompé dans l’adresse et les typo. Bref, cette option, qui coûte 6,90€, a été très bien rentabilisée.

Tous les faire-parts ne sont pas encore partis (il me reste la bonne moitié à envoyer par la poste. Mais pour cela, il faut que je pense à demander les adresses haha), mais je n’ai eu que des éloges sur ceux qui sont déjà chez leur destinataire. Ils sont jolis, le papier est de qualité et ils reflètent bien le style de mariage que nous souhaitons.

Bref, je suis ravie. Il n’y a plus qu’à les envoyer haha.

Tatiana